Allons-y d’abord d’une image à l’échelle macroscopique de ce que l’humain est fait.

Ce que nous voyons à la surface est la peau, les membres, les parties du corps et les cheveux. Nous savons aussi que nous avons des organes, des glandes, des os, des muscles, des tissus, du sang, d’autres fluides et des gaz.

Maintenant, d’un point de vue microscopique, les cellules constituent les éléments qui composent chacune de ces parties du corps.

En voici un aperçu :

Près de 99 % de la masse corporelle humaine se compose de six éléments :

L’oxygène, le carbone, l’hydrogène, l’azote, le calcium, le phosphore. Et environ 0,85 % est composé de cinq autres éléments soit le potassium, le soufre, le sodium, le chlore et le magnésium.

On estime que le corps humain d’un adulte de taille moyenne pesant 70 kg (150 lb) contient

Approximativement 7 x 10²⁷atomes et contient au moins 60 traces détectables d’éléments de produits chimiques.

En somme et en termes simples, si nous devions retirer les unes après les autres les différentes structures anatomiques de l’être humain, voici ce que nous trouverions :

  • Le corps humain se compose d’un nuage d’énergie et d’informations qui forme des particules subatomiques. Ces particules sont les plus petites unités ‘’non vivantes’’ que nous connaissons. Il s’agit des protons, des neutrons et des électrons.
  • es particules subatomiques se rassemblent pour former des atomes que ce soit de carbone, de magnésium, de zinc, de calcium, etc.
  • Ces atomes se rassemblent pour former des molécules comme les molécules de sel, de sucre, de protéines, de lipides, de vitamines, d’hormones, d’insuline, d’enzymes, etc.
  • Ces molécules se rassemblent à leur tour pour former des cellules, qui sont les plus petites unités vivantes que l’être humain connaît. Il s’agit des globules rouges, des globules blancs, des cellules osseuses, des cellules lymphatiques, des cellules nerveuses, des cellules du tissu conjonctif, etc.
  • Ces cellules se rassemblent pour former des tissus : les tissus musculaires, nerveux, conjonctifs, etc.
  • Ces tissus se réunissent pour former des organes comme ceux de l’estomac, du cœur, des intestins, du pancréas, etc.
  • Ces organes se regroupent pour former des systèmes, notamment les systèmes respiratoire, digestif, cardiovasculaire, etc.
  • À la fin, ces systèmes se regroupent pour former un organisme, le corps humain.

Par conséquent, l’être humain est fait d’une combustion d’énergie et d’information. Cela peut sembler surréaliste, et à bien des égards, la science, ou la VIE si vous préférez, est justement cela.
Ce phénomène se poursuit lorsque nous observons toutes les questions tangibles et immatérielles qui nous entourent. Prenez l’oxygène, par exemple : un atome — intangible — qui est composé de particules subatomiques. Puis, prenez la craie, un élément — tangible — qui est composé d’atomes. Que dire d’une table, également composée d’atomes; même chose pour les plastiques, les tissus, les arbres, les feuilles, les fleurs, les fruits, les légumes, les animaux et tout ce que vous pouvez imaginer.
Essentiellement, nous sommes tous taillés dans la même « étoffe ». Le mot « étoffe » servant ici de métaphore et symbolisant des particules subatomiques constituées d’énergie et d’informations formant ladite « étoffe » de vie composée de tout ce que nous voyons et ne voyons pas, de même que de tout ce avec quoi nous interagissons et de tout ce qui interagit avec nous, consciemment et inconsciemment.